Menu
phone number 01 44 26 38 19

transport iconFrais de livraison de cet artisan : 5,90 € (Offert dès 50,00 € d'achat)

Lancelier en Provence

Oléiculteur

Lancelier en Provence fait honneur à un savoir-faire traditionnel.

Tous les produits (4)

Trier filter
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Lancelier en Provence fait honneur à un savoir-faire traditionnel. Notre huile Extra vierge est classée en AOP de la Vallée des Baux de Provence.

L’oliveraie s’étend à flanc de colline, dominée par la garrigue où les abeilles butinent le thym, le romarin et la menthe sauvage. Protégée du vent par le massif des Alpilles, nos oliviers sont choyés pour produire une huile d’excellence grâce au subtil assemblage des 4 variétés d’olives du terroir (Béruguette, Salonenque , Verdale et Grossane).

Par respect de l’environnement, la culture est raisonnée et la récolte faite à la main.

La Cuvée 1956 est un hommage à la force d’une nature aussi forte que belle. En effet, les oliviers de la Vallée des Baux ont su renaître de leur souche suite à la vague de froid de février 1956 qui a fait mourir la plupart des oliviers connus pour leur huile d’olive singulière.

Les bouteilles Lancelier en Provence sont le reflet d’une minutie toute particulière. Elles enjoliveront votre table autant qu’elles sublimeront le goût de vos mets. Elles sont dotées d’un bouchon en hêtre naturel avec un bec verseur particulièrement pratique.

L’huile d’olive Lancelier en Provence est un exhausteur de saveurs et révèle un goût naturel et authentique. Nous proposons 2 variétés :

Le fruité vert

Obtenu par le pressage des olives dans les vingt-quatre heures après la récolte, le fruité vert est l’huile de référence. Elle libère des arômes d’herbe fraîchement coupée, d’artichaut cru et d’amande... c’est la compagne idéale pour relever, grâce à son ardence, le goût des salades et crudités, des carpaccios, pour donner une note délicate aux viandes grillées ou encore sublimer des fromages frais.

Le fruité noir

Une maturation et une fermentation contrôlées à l’abri de l’air, pendant six jours, donne naissance au fruité noir. L’huile se pare d’arômes de truffe, de champignon, de tapenade noire ou de pain au levain pour une sensation de douceur, exempte d’amertume et très peu d’ardence. En cuisine, on la laisse s’exprimer sur des plats mijotés comme la ratatouille ou la soupe au pistou ; en délicatesse, elle transforme avec bonheur un écrasé de pommes de terre, un poisson ou encore un dessert au chocolat.

close icon